La pause

C’est l’été, je tire ma flemme, la sueur coule dans mon cou  
 
Je ferme les yeux je m’fais la belle, je quitte un moment le monde des fous  
 
J’ai rendez-vous avec moi-même, en harmonie avec tout  
 
J’abandonne mes prières, je me rejoins enfin debout  
 
 
 
J’ai oublié tant d’hivers, à force d’écouter la nuit  
 
Je glisse bien loin de mes chimères, je me retrouve enfin ici  
 
J’ai traversé toutes les frontières, que mon cerveau avait apprises  
 
Mon cœur s’emplit de cette lumière, sacré cadeau de l’infini  
 
 
 
Une pause bien nécessaire, à l’envers de l’ennui  
 
Je garde ces instants éphémères, comme un cadeau pour aujourd’hui. 

Paroles et musique :
Bernard  Perrier

Chant, guitare
Bernard  Perrier
Jean Louis Poggionovo

Riffs et solo :
Jean Louis Poggionovo